Comment incorporer l’activité physique à son style de vie?

— Isabelle Soucy Chartier

Candidate au Doctorat en Psychologie: Recherche et Intervention
Université Laval, Québec
Assistante pour l'Association canadienne des thérapies cognitives et comportementales (ACTCC-CACBT)
Auteure, (www.ThoughtsGoneWrong.com)
VP des communications, NovoVision inc.

Voyez d’autres articles :

Précédent Suivant

L’activité physique régulière procure une variété impressionnante de bienfaits. Elle réduit le stress, réduit les symptômes d’anxiété et de dépression, améliore les fonctions cognitives, augmente le niveau d’énergie, réduit les douleurs chroniques, améliore le système cardiovasculaire, et améliore le système immunitaire.

On croirait parler d’une pilule miracle! En fait, c’est un outil accessible qu'il est en votre pouvoir d’incorporer dans votre propre style de vie afin d’en tirer les bénéfices ci-haut mentionnés. Toutefois, comme toute nouvelle habitude, elle se présente avec des défis (et bien des excuses!) empêchant sa pratique régulière. Voici donc quelques trucs pour graduellement incorporer l’activité physique dans votre hygiène de vie :

  1. Évaluez votre niveau actuel d’activité physique. Êtes-vous sédentaires? Vous adonnez-vous à une, deux, cinq séances d’activités par semaine? Quelle durée sont vos séances d’activité physique? Quelles activités ou quels sports faites-vous? À quelle intensité les pratiquez-vous? Ceci représente votre niveau de base, à partir duquel vous pourrez augmenter.
  2. Dressez une liste d’activités qui vous intéressent. Laissez aller votre créativité en identifiant des sports individuels, des sports d’équipe, divers styles d’activités (ex., danse, aérobie, musculation, yoga, escalade, etc.).
  3. À partir de cette liste, identifiez les activités qui sont (a) accessibles (b) réalisables (c) et pour lesquels vous détenez des ressources (il risque d’être difficile de vouloir s’adonner à de la luge en été et en pleine ville…).
  4. Imaginez-vous en train d’incorporer cette activité dans votre semaine. Quels obstacles risquent de se présenter? Les variations de température? Les horaires? Le manque de motivation? La fatigue? Le manque d’équipement?
  5. Pour chacun de ces obstacles, identifiez des solutions (ex., aller s’équiper d’une paire d’espadrilles) ou des options alternatives (courir en salle d’entrainement plutôt qu’à l’extérieur si la température est déplaisante)
  6. Formulez un objectif pour cette semaine. Assurez-vous que cet objectif soit : (a) spécifique (b) mesurable (c) atteignable selon votre niveau de base d’activité physique (voir point 1) (d) réaliste selon vos ressources et (e) défini en temps. Voici un exemple : alternance marche-course sur la piste de course du PEPS pendant 30 minutes avec un minimum de 10 minutes de course.  
  7. Vient maintenant le temps d’incorporer l’activité à l’horaire. Observez votre horaire de la semaine à venir. Formulez un plan d’action concret définissant (a) quel jour (b) quelle heure (c) où et (d) comment vous réaliserez l’activité. Également, ayez en tête une solution aux obstacles potentiels (voir point 4).
  8. Si la motivation est un enjeu significatif pour vous, établissez un engagement avec une personne qui vous soutient dans vos démarches. Le simple fait de verbaliser nos objectifs peut nous motiver à les atteindre et à ne pas les reporter à plus tard. Vous pouvez également signer un contrat envers vous-même. N’oubliez pas, vous faites cela pour votre propre santé physique et psychologique!
  9. Prévoyez une récompense à l’accomplissement de vos objectifs. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir? Ce renforcement positif augmentera la probabilité que vous vous adonniez à nouveau à l’activité physique!

Cette marche à suivre peut paraitre longue et complexe, mais rassurez-vous, vous n’aurez pas à la mettre en application chaque fois que vous voudrez faire de l’activité physique. L’adoption d’un nouveau comportement est similaire à une énorme roue que nous tentons de faire rouler vers l’avant – cela demande une grande quantité d’effort au début, mais à la suite de quelques semaines vous serez sur un élan et il vous sera de plus en plus facile d’atteindre vos objectifs hebdomadaires. Après un certain temps, vous remarquerez sans doute que l’activité physique fait autant partie de votre style de vie que manger et dormir, à un point tel que plusieurs gens en viennent à ne pas pouvoir s’en passer!